AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Midnight creeps so slowly into heart of men, who need more then they get. || Scarface et DarkWolfa

Aller en bas 
AuteurMessage
Kementari
Le regard aveugle.
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 18
Localisation : France

Vos Loups
Rangs: Guerrier.
Second Personnages:
Relations Des Personnages:

MessageSujet: Midnight creeps so slowly into heart of men, who need more then they get. || Scarface et DarkWolfa   Sam 23 Nov - 14:09

Il y a, le 22 Novembre, chaque année des milliers de caribous parcourent le territoire pour rejoindre d’autres contrées, à la recherche de pâturages. Mais cette traversée qui se déroulait tous les ans sur les terres de Legends of Wolves était tout aussi spectaculaire qu’émerveillant. Mais parfois, il se pouvait que certains prédateurs meurent au combat de leurs blessures fatales. Coups de sabot par ci, morsures par là, tout y passait. Alors c’est pour cela que les animaux s’aventurant ici doivent être grands et forts en plus d’être expérimenté. Et aujourd’hui, nous sommes le 20 Novembre. Il y a des millions d’années que la traversée rebaptisée « La Grande Traversé des Cervidés » entama son commencement. Il fût autrefois un loup, Achille, qui découvrit ce lieu où se reposaient des millions de caribous. C’était un loup courageux, sublime qui avait découvert la migration, lorsqu’il venait d’apprendre à se battre à son fils. Mais Achille lui, savait qu’il ne pourrait pas tenter sa chance dans une embuscade pareille. Mais le remettant sur le droit chemin, son fils Berkail prit le temps de lui expliquer comment faire. D’abord, avertir le dominant du clan. Ensuite, demander s’il y a des volontaires pour la chasse. Et, Achille fit tout ce que Berkail lui disait à la lettre. Seulement, lorsque tout était en place en moins d’une demi-journée, Berkail voulut participer à la chasse, il avait à peine un an. Mais Achille savait bien qu’il était trop dangereux de faire participer un louveteau d’environ onze mois à une traque. Mais faisant ses yeux de loup battu, ses yeux doux ressemblant à ceux des anges, Achille fit non de la tête, tout en disant :

« Non mon bonhomme. T’es trop p’tit mon gars.

Berkail, étonné et surpris, répondit :

- Mais papa, tu m’as appris à me battre, je donnerai tout ce que tu m’as appris dans cette traque !

- Mon fils, je t’ai certes, appris à te battre. Mais chasser, c’est encore autre chose. Rentre à la maison et profite de la vie. Si tu me suis sans mon accord, tu perdras la vie, tout ce que je ne veux pas. »

Alors, Berkail baissa la tête, ainsi que son regard. Il était très déçu, vraiment déçu (…)
Et le jour de la chasse arriva. Achille et ses membres de traque aux caribous attendirent, à l’affût, près d’un rivage. Mais non loin d’eux, comme nous l’attendions tous, Berkail. Le petit était caché, et, lorsque son père et les autres s’occupèrent d’un caribou, élancé comme un lièvre dans une course folle, tous ses congénères le regardaient, et, s’élancèrent dans une fuite impressionnante. Achille sauta de sa cachette, et prit un petit au cou, lorsqu’un caribou s’approcha pour défendre son petit. Balloté, écrasé, coupé en morceau, Berkail n’avait plus aucunes chances. Dès que la chasse fût terminée, triomphante comme aucune autre auparavant, Achille s’empressa de retourner au buisson là où il avait laissé son fils. Mais, ne voyant rien, il retourna sur ses pas. Il chercha dans les moindres recoins, fouinant dans les fougères et dans les buissons. Tout à coup, tournant la tête vers sa droite, le vieux Shynnee découvrit un cadavre. Martelé, scarifié, mutilé de blessure, ce dernier accourût. C’était Berkail, son fils.
Les années passèrent et, les quinquennats, les décennies. Achille n’avait pas pût se venger. Mais il comptait sur les générations suivantes pour s’en charger. Alors, aujourd’hui même, cette histoire continue de se transmettre de père en fils, de père en fille, de mère en fille, de mère en fils. Tous se la racontent et y déposent leur point de vu. Ça te plaît ? Demanda-t-il.

- Scarface. Cette histoire je la connais. Maman me l’a déjà apprise. Tu n’as rien d’autre chose à faire que de raconter des histoires que tout le monde connaît ? Va voir les femelles et amuse-toi, mais s’il te plaît fous moi la paix.

Son jumeau s’empressa de partir. Mais Jezabel, elle, s’allongea. Poussant un long soupire dépité, la femelle se dit qu’elle ne pourrait donc jamais avoir la paix. Son frère était toujours à ses côtés entrain de la protéger, elle en avait marre. Peut-être cette vie changerait-elle, un jour ? La patrouilleuse s’allongea, posant sa fine tête au sol. L’aube apparût ensuite, laissant le soleil souligner la beauté de Jezabel.

_________________



Dernière édition par Irisera le Dim 29 Déc - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bakura
Membres ♣
Le sang est si délicieux.

Membres ♣ Le sang est si délicieux.
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 09/11/2013
Age : 20
Localisation : Dans les bois à la pleine lune !

Vos Loups
Rangs: Banni
Second Personnages:
Relations Des Personnages:

MessageSujet: Re: Midnight creeps so slowly into heart of men, who need more then they get. || Scarface et DarkWolfa   Mer 1 Jan - 12:44

Le soleil pénétrait doucement les bois brumeux de la forêt inondée en cette matinée de mois de Novembre. Je n'aimais pas trop cet endroit car il y avait beaucoup de d'eau, c'était ma bête noir ! Je marchais par ici pour atteindre une base ennemie non loin de là, mais c'était passage obligé. En traversant par la forêt inondée je pris des jours d'avances. Je longeais la rivière avec les pattes dans l'eau.

-Quelle sensation désagréable. Pensai-je .

Je poursuivis mon petit chemin plus ou moins tranquille, jusqu'à arrivée à un barrage naturel. Je devais passer au dessus de ce tronc d'arbre pour allez de l'autre côté. Je voulais pas passer par dessus c'étais au dessus de mes forces, mais je suis une Shynee, je n'ai peur de RIEN. Je pris mon courage à deux mains et sauta sur le tronc, une fois dessus la panique s'empara de moi et mes membres refusèrent de bouger....

-Oh non....

A force de trembler, le tronc en fit de même et commença à bouger. Et de ce côté ci de la rivière, le courant est de plus en plus fort, ce qui accentua ma peur de l'eau. Finalement je réussis à bouger en sentant le courant pousser le tronc, mais c'était trop tard ! Le courant poussa le tronc à l'envers ce qui me fit tomber dans l'eau, me sentant impuissante je commença à paniquer et pris la tasse. Je hurlais à l'aide en espérant que quelqu'un vienne m'aider....

_________________


Merci à Bloody pour l'ava' et à Séléna pour la signa ♥️

DarkWolfa : Espionne Shynee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Midnight creeps so slowly into heart of men, who need more then they get. || Scarface et DarkWolfa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The legend of Wolves :: Rp-
Sauter vers: