AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deying Gravity [Kazzed]

Aller en bas 
AuteurMessage
Séléna
The Cold Never Bothered Me Anyway !
The Cold Never Bothered Me Anyway !
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 17/02/2014
Age : 22
Localisation : Dans mon chateau de Glace /MUR/

MessageSujet: Deying Gravity [Kazzed]   Mar 25 Fév - 16:27




Elle était assise, le regard vague. Assise sur un rocher de pic, qui surplombait toute la vallée. Une immense vue s'étendait devant elle. Des pics s'élevait, accompagnés de collines à ses pieds. Des immenses forêt qui s'étendait à perte de vue était un point dominant dans ce magnifique spectacle. Elle était juste une spectatrice de ce magnifique paysage qui s'offrait à elle. Et Séléna n'avait pas peur du vide, elle était ce genre la, celui qui par à l'aventure sur un coup de tête. Et pour mettre encore plus de joie, la neige dominait tout le paysage. Pas une traces de vide, juste de la neige, rien que de la neige. Cela ravissait Séléna. Parce qu'elle était la reine des neiges. Son pelage était d'un blanc neigeux, qui ne faisait qu'un avec le manteau hivernal. Et ses yeux, qu'elle yeux ! Un bleu de glace intense. Oui, Séléna ne préférait que l'hiver, parce qu'elle ce sentait comme lui. Froide, imprévisible. C'était son élément, et tanpis si personne ne la comprenait. Toute façon ce n'étais pas, le probléme ? Elle était si complexe que personne ne voulait la comprendre ? Non elle avait juste une famille compliqués, tellement compliqué que parfois elle ce demandait qu'elle était son rôle dans toute cette histoire. Une mère qui c'était faite violé parce un Shynnee, un père adoptif pour remplacer le vrai et par dessus tout une nouvelle meute sur les terres. Elle faisait partit de cette meute, d'on elle était l'héritière à présent. Une héritière qui n'avait pas le caractère de ses parents. Ni de son frère, qui ce prenait pour un beau gosse, ni de sa sœur qui était sadique. Qui était t-elle alors ? Un être complexe au caractère de reine. Voila comment on a qualifiait souvent. Elle c'était faite à cette idée, qui ne la déplaisait pas vraiment. Un dernier regard sur le paysage, et elle finit par bouger. Le soir tombait, offrant un magnifique spectacle sur la vue. Séléna était chez les Ulym depuis un bon moment maintenant, et il n'avait toujours pas remarquer sa présence. Mais ce n'était pas son bute, elle était venu pour chercher du réconfort dans ce paysage hivernal. Parce qu'elle ne pouvait pas souvent ce comporter comme elle le souhaitait, si elle faisait un pas de travers sa famille la regardait bizarrement. Elle n'avait pas envie de rentrer, pas tout de suite. Mais elle savait que si elle s'écoutait, elle passerait sa vie ici, loin de toute les misères du monde. Elle ce fichait d'être chez les gens, les meutes ne servait pas à grand chose à ses yeux. Il fallait obeir à des régles, et les régles elle détestait sa. Non, Séléna pouvait ce montrer obeissante quand elle le souhaitait, mais cela dépendait des ordres. Le plus souvent elle obéissait à ses propres règles à elle, et à personne d'autre. Qui a dit que la vie était facile ? Elle ne l'ai pas et le sera surement jamais. Parfois Séléna avait envie de vivre sa propre vie à elle, sans être rattaché à quoi que se soit, ni à qui que se soit. Elle vivait un peu dans ses rêves, dans son monde. Mais les rêves forge le caractère et ce qui ne te tue pas te rend plus fort.


Elle ce retourna et commença à partir à contre cœur. Elle descendit chaque roche une à une pour ne pas tomber et ce casser une patte. Après tout, qui lui viendrait en aide si sa arrivait ? Des Ulym patrouilleur qui risquerait de la mettre en pièce pour avoir trainée sur le térritoire ? Régle et encore régle. La louve soupira dans cette pensée. Elle bondit sur la dernière roche et ce laissa transporter au sol. Une fois sur le sol neigeux, elle ce releva et trottina dans la direction de la maison. Ces empreintes laissait des traces sur le sol, des traces de louveteaux. Les Ulym découvrirait l'existence d'une nouvelle meute avec son odeur. Encore un objectif qu'elle avait remplit inconsciemment, parce que ces parents voulait ce faire craindre et connaître justement. Et leur enfants remplissait bien la tâche à force de ce balader dans tout les térritoires. Séléna émit une nouvelle vague de soupire, et s'arrêta net. Non elle ne rentrerait pas à la maison. Elle n'était pas un louveteau innocent qui rentrait chez lui après avoir fait une balade de quelque minute. Elle releva la tête, les oreilles drésser et ses yeux de glace balayant le paysage. La louve tapa de la patte et ce lançant à toute allure dans la vallée. Elle courrait, courrait pour oublier ces responsabilité, courrait pour se sentir libre. Elle dévala une pente à toute allure et continua sa course dans un immense champs qui menait a pied des collines de pics. Elle cavala, le vent venait ce fouetter à son paysage, elle était libre. Et si elle ne rentrerait plus jamais ? Parce que sa meute n'étais qu'une cruelle plaisanterie pour ce venger des Shynnee. Elle n'était pas une marionnette bon sang ! Le regard de sa famille ? Tanpis, elle était libre ! Elle redoubla sa vitesse en courrant aussi vite qu'elle le pouvait. Son souffle ce faisait court mais elle s'en fichait. Elle escalada un enorme rocher planter au beau milieu de cette énorme étendu verte. Elle regarda la neige tomber, elle était comme la neige. Elle tombait sur son pelage blanc, mais on ne distinguait rien, parce que la couleur était la même. Séléna resta sur le roche,r à regarder autour d'elle et à reprendre son souffle. Elle ne rentrerait pas aujourd'hui. Ni demain. Peu être un peu plus tard pour ne pas inquiéter sa famille. Parce que ces promenades ce faisait de plus en plus ces derniers temps, et sa famille ne la voyait que le soir pour dormir. Elle s'en fichait, personne n'aura d'impacte sur elle. Plus personne.

_________________


Let It Go ❄️





Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazzed
Membres ♣
Le sang est si délicieux.

Membres ♣ Le sang est si délicieux.
avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 20
Localisation : Cacher dans ton Ombre! //Ha ! J'suis sur que tu as regardé ! ;) //

Vos Loups
Rangs: Lieutenant
Second Personnages:
Relations Des Personnages:

MessageSujet: Re: Deying Gravity [Kazzed]   Jeu 13 Mar - 23:42


Deying Gravity

With Séléna ♥


Concentration. Rapidité. Agilité. Ne pas pensé. Agir.
Kazzed prit une grande inspiration et rabattit les paupières d'un coup à la fin de son expiration pour laisser s'allumer deux yeux d'un bleu électrique. Ses oreilles se mirent à bouger dans tout les sens pour capter les moindres sons de ce paysage enneigé. Tout autour de cette grande bête blanche les flocons dansaient au gré de la bise hivernale. Le froid ne gênait pas le prédateur. Au contraire il l'adorait. Kazzed était un loup du nord et son épaisse fourrure le protégeait sans la moindre difficulté des grandes froideurs de la saison. Le lieutenant Shynee se tenait Debout, à la lisière du boisé entourant les collines d'Ulym, près des grandes montagnes dont il rêvait chaque jours d'exploré, mais dont son emploi du temps le contraignait à resté sur les basses terres. Il se contentait donc des plaines givrées du territoire ennemi. Il adorait venir ici. Ici, il était seul, il pouvait faire ce que bon lui semblait, il était le maître des lieux et exceptionnellement, le maître de lui-même. C'était le seul endroit où il ne pensait à rien, peut-être le froid lui gelait t'il le cerveau, mais ses muscles et son corps se tenaient pourtant là, bien droit, comme un roi. Ici, rien ni personne ne pouvait l'arrêter. Comme si sa vie misérable et sa faiblesse l'avait abandonné en chemin vers ces lieux. Le froid était son élément s'il en fût un.


Tout-à-coup, un léger bruissement au dessus de sa tête bientôt suivi d'un croissement, attira toute son attention. Bingo. Il avait trouvé sa proie. Son entraînement allait pouvoir commencer. Un léger sourire carnassier étira ses lèvres, elle ne serait pas facile celle-là... Mais pas impossible non plus... En un bond, comme si le temps était au ralenti, Kazzed propulsa la haut de son corps vers un rocher proéminent près de l'arbre ou se tenait l'oiseau. C'était un gros arbre avec de larges branches basses, en quelques secondes, le Shynee était sur le rocher, il arquait à nouveau ses pattes et il bondissait à nouveau vers une branche face à lui assez solide pour supporter temporairement son poids. Son cerveau était vide et tout ses sens étaient dirigés vers sa proie qui affolé par ses gestes brusques tentait de s'envoler au travers des branches totalement paniqué. Le loup eu à peine le temps de frôler la branche, que ses pattes avant se soulevaient, pendant que celles de derrière le propulsait en force vers la cime ou le volatile noir battait frénétiquement des ailes. Le temps se suspendit alors que la gueule de la bête blanche s'approchait dangereusement de sa proie. Fronçant les sourcils un peu, Kazzed ne quittait pas sa proie des yeux, quelques centimètres, quelques millimètres... Tout se joua en une fraction de seconde, les crocs du lieutenant agrippèrent deux plumes ébènes composant l'une des ailes de l'oiseau et d'un coup sec, le loup tourna la tête en oblique vers le sol. Alors que le corbeau piquait vers la neige, hors de contrôle, le loup blanc perdit l'équilibre et la gravitée réussit enfin à le rattrapé. Il tourna instinctivement sur le côter, pour ne pas que la hauteur lui broie les os des pattes, alors que ses pattes arrières quittaient la branche basse. Il tomba sur le flanc dans une envolée de poudreuse. Le souffle lui manqua à peine. La neige molle avait ralenti sa chute, mais debout ses pattes s'y serait enfoncées et il y serait resté coincé­.

D'un bond, il fût à nouveau sur ses pattes et jeta un regard à l'oiseau qui tentait de se relever avec peine. Quand celui-ci croisa le regard illuminé d'une lueur assassine de Kazzed, la panique fit succombé l'étourdissement. Il tenta de décoller au plus vite, mais son chasseur lui avait salement froissé l'aile. En poussant des cris d'alarmes, le corbeau couru d'abord sur ses pattes frêles, puis réussit à décoller et à voltiger à basse altitude. Le loup qui c'était figé en position de chasse montra les crocs en grondant quelque peu avant de poursuivre sa victime qui filait droit vers les collines. Quittant le couvert de la forêt en traversant la barrière que formait deux jeunes boulots la bête blanche gagna rapidement de la vitesse pendant que l'oiseau gagnait de l'altitude et que le vent gagnait en force ici, loin de la protection des arbres. Toujours aussi avide, Kazzed redoubla d'ardeurs et le corbeau commença à tanguer dangereusement. La distance entre eux deux s'égraina jusqu'à devenir infime. Perdant toute espoir le volatile noir battis une dernière fois les ailes alors que les crocs saillantes de son poursuivant, qui avait bondi une ultime fois, ne se referme sur sa gorge délicate causant aussitôt sa mort sur un dernier cri d'agonie. 

S'arrêtant dans un dérapement redoutable fessant virevolter la poudreuse, Kazzed avait retrouvé une posture droite et fière pendant que la neige retombait. Sa fourrure secouée par le vent, ses yeux bleus sondaient les alentours avant de se posé sur une petite tache blanche. Quoi de plus normale direz-vous, quand tout autour était blanc ? Seulement cette tache là semblait poilue et fixait des petites et magnifiques billes bleus glace sur la grande bête qui tenait l'oiseau noire inerte entre ses crocs. Que fessait cette petite louve ici ? Sa proie fraîche dans la gueule il ne pouvait identifier son odeur. Et si elle était Ulym ? Il ne manquait plus qu'elle n'aille l'accuser de vol de gibier ! Surtout que d'où elle se tenait elle avait sans doute vu toute la scène. Le bond dans l'arbre, la poursuite, la mise à mort. Tout. Il fût tellement surpris de sa présence qu'il en resta figé, le regard dans celui de la petite aussi blanche que la neige, aussi blanche que lui finalement, les oreilles braquées sur elle.

Trajet de Kazz':
 



Code par Symphonie (c)

_________________

Let me shine your eyes
Personnages :
 


Dernière édition par Kazzed le Ven 14 Mar - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléna
The Cold Never Bothered Me Anyway !
The Cold Never Bothered Me Anyway !
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 17/02/2014
Age : 22
Localisation : Dans mon chateau de Glace /MUR/

MessageSujet: Re: Deying Gravity [Kazzed]   Ven 14 Mar - 16:33




Séléna ce perdit dans la contemplation du paysage. Elle avait la chance d'avoir des yeux, qui lui offrait la beauté de ce paysage sans fins. Comment les Ulym pouvait t-ils posséder une terre aussi belle ? Même chez elle, elle en avait pas d'aussi belle. Parce qu'elle possédait des terres, comme tout le monde, mais c'était plus des terres hostiles destinés à faire fuir les visiteurs. Elle les connaissait comme sa poche, peu être qu'elle ne voyait plus leur beauté parce qu'elle en avait l'habitude ? Même les piéges qu'avait tendu ses parents pour les malotrus elle savait les déviés. Utile, la petite héritière n'est ce pas ? De toute façon elle se doutait que les terres n'allait pas lui revenir. Elle n'était sûrement pas assez méchante, pas au point de ce venger de quelqu'un. De ce venger d'une meute entière pour atteindre un seule membre. Non, elle n'irait pas jusque la. Pourtant elle savait qu'au plus profond d'elle, dans son sang, les moindres fibres de son corps, elle possédait quelque chose de spécial. Quelque chose que ses parents ne voyait sûrement pas. La neige continuait son épopée. Longue traînée blanche qui ne dépendait de personne, juste d'elle même. Elle ce rependait comme elle le souhaitait, à l'endroit ou elle le voulait. Toujours perchés sur son rocher, un mouvement suspect attira l'attention de la louve. Elle était sur le territoire des Ulyms, c'était surement l'un deux qui venait la chasser. Elle plissa les yeux, à la recherche de ce mouvement soudain. Séléna ne vit rien. Elle remua le nez, à la recherche de toute odeurs. Toujours rien. Elle prit méfiance et ce retourna, à la lisère de la forêt qui était planter derrière elle. La jeune louve y décela une légère tâche blanche en mouvement. Il grimpait à l'arbre, afins de sauter sur un volatile. Elle finit par apercevoir des formes. Des formes connu, parce qu'il n'y avait que sa par ici. Des loups. C' était un loup blanc étrange qui tentait de jouer au chat dans les arbres. Il essayait de chasser un oiseau, d'après ce que Séléna en déduisait. Elle ignorait qu'un loup pouvait jongler de branche en branche dans les arbres. Peu être était-ce possible finalement ? Le loup blanc ce ramassa au sol, en tombant sur le flanc. Séléna esquissa un sourire amusée, amusée par la cascade phénoménal du loups. Le volatile suivit bientôt le mouvement en tombant sur le sol herbeux. Puis, comme elle 'avait déjà devinée, Le loup blanc chopa le volatile et le serra avec sa rangés de dents puissantes. Il était mort. Séléna haussa un sourcil et recula légèrement vers la pointe de son rocher quand elle vit l'inconnu venir vers elle. Oreille plaqués sur son crâne de neige, son regard de glace cherchant un point de retour dans ceux de l'inconnu, elle observait méfiante. Elle remua de nouveau le nez, il n'avait pas l'odeur de l'étrange, aucune odeur mystérieuse et pleine de caractère lunatique. Il n'était donc pas un Ulym et pas en mesure de la chasser d'ici.

Temps mieux, dans ce cas elle aurait un point s’appuie si il cherchait à s'appropriés l'endroit en ce faisant passer pour un Ulym. Pourtant, plus il s'approchait et plus l'odeur inquiétait Séléna. Ces parents avaient appris à elle et ces compères à reconnaître la moindres odeurs et fibres des territoires pour pouvoirs à qui on avait à faire. Et lui alors, savait t-il à qui il avait à faire ? Bien sur que non, il connaissait même pas sa meute. Il saurait même identifier son odeur. La louve soupira, et l'odeur insupportable lui monta au nez. Son inquiétude ce révélait vrai. Elle ne l'avait renifler qu'une fois parce qu'elle était juste horrible. Elle vous pique le nez tel le poivre, vous indique l'hostilité et la terreurs. Les Shynnee. Elle n'avait pas peur. Séléna serait capable d'affronter un éléphant à cause de son orgueil appuyé. Et même, elle ne ressentait aucune peur, parce qu'elle était courageuse et qu'on lui avait appris à ne jamais avoir peur de ses ennemis, mais à les défiés si il devenait trop perturbant. Oui comme vous l'avez devinée, elle ne tient pas cette éducation d'elle même, parce qu'elle n'irait jamais jusqu'à chercher quelqu’un au point de déclencher une bagarre volontairement. Sauf si c'est lui qui déclenches les jolies phrases d'amours qu'on l'habitude de ce balancer les gens qui ce déteste. Séléna fait partis de ces gens la, ceux qui balance des phrases d'amours pour blesser l'adversaires. Mais jamais elle n'irait jusqu'à ce battre comme l'espérait ces parents. L'oiseau noir pendait, et perlait de sang rouge. Il perlait sur le sol commençant à devenir blanc, laissant de magnifique traces d'un rouge intense sur le sol. Quand il approcha Séléna, la première chose que la louve remarqua, c'était ces yeux d'un bleu electriques. Il était grand, comme une montagne. Et aussi très musclés, capable de réduire la louve en morceau par le biais de deux coups de crocs bien acérées. Il pénétra son regard de foudre dans celui de glace de la louve. Deux océans bleus naviguant sur un chemin fougueux. Il ne déclencha aucune hostilité, pour le moment en tout cas. Séléna dévia son regard pour le regarder de haut en bas. Puis, elle décida de prendre la parole, parce qu'elle ignorait la raison de sa venu ici, et qu'elle ne voulait pas rester avec lui.

« Si tu compte rester ici longtemps tu te fourre la patte dans le museau, c'est ma place.» Laissa t-elle entendre. Elle n'avait pas dit sa méchamment, bien qu'elle devinait que sa piquait au vif. Séléna lui avait juste glissé qu'elle resterait ici que sa lui plaise ou non. Elle défia alors le regard du loup, le soutenant et ne comptant pas le baisser d'un centimètres. Une lueur déterminer animait le visage de Séléna, un léger sourire en coin.

_________________


Let It Go ❄️





Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deying Gravity [Kazzed]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deying Gravity [Kazzed]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» He Drew Me Like Gravity... [+16]
» Amemori Kana X Gravity
» Quel personnage de Gravity Falls es-tu ?
» ❯ Le monde de Gravity Falls.
» [L5R JCC] Path of the Destroyer (prochaine extension)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The legend of Wolves :: Rp-
Sauter vers: