AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui es-tu?

Aller en bas 
AuteurMessage
Dallas
Membres ♣
La douceur vaincra les ténèbres

Membres ♣ La douceur vaincra les ténèbres
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 25/12/2013
Age : 22

Vos Loups
Rangs: Soigneur
Second Personnages:
Relations Des Personnages:

MessageSujet: Qui es-tu?    Mer 25 Déc - 17:41

J'avais terriblement soif. Je n'avais pas bu de la journée et voilà que le soir tombait déjà. Depuis l'aube, je marchais en quête de cette meute que je devais trouver. J'avais croisé plusieurs odeurs de loup en venant par ici. Mais devais-je m'y fier? C'était peut-être de simple solitaire. C'était difficile de se fier à ses sens lorsqu'on ne grandit pas avec cette faculté. Tout est un apprentissage pour moi. Je n'ai pas de technique de combat ou de chasse qui me vient naturellement. Je dois apprendre, appliquer certaines techniques, sans erreur. Mais je vis encore. Depuis trois ans maintenant que je parcoure ces terres à la recherche d'une meute pour survivre. Après tout, la force du loup c'est la meute n'est-ce pas? Si j'y parviens, je n'aurai plus à me soucier des nuits trop froide, de la famine ou des encore des ennemis. J'aurai un but, celui de faire vivre la meute et de l'aider du mieux que je le pouvais. J'espérais qu'il y ait aussi quelques louveteaux... Ceux-ci me rappelait les enfants qui étaient en extase devant moi. Ces petits êtres sur deux pattes, criards et souriants. Juste à y penser, un mince sourire se glisse sur mes lèvres.

Un bruit m'alerte. Je relève la tête et reste attentif un moment... J'entends... Oui, c'est le bruit des faibles remous qui clapote contre la berge! De l'eau! Enfin! Mes pattes meurtries et endolories le sont soudainement moins. Je m'élance vers ce doux son et je m'arrête un court instant devant ce lac. Il est bleu, il est beau, il est grand. Le reflet de la lune montante s'y installe comme si c'était son quotidien le plus banal. C'est magnifique. Je me lance dans ce lac, plongeant mes quatre pattes dans l'eau froide de ce lac. Ça soulage la douleur. Malgré la froideur, ça reste la chose la plus apaisante aujourd'hui. J'y plonge mon museau afin d'y boire. Cette eau pure coule dans ma gorge à mon plus grand plaisir. Comme j'avais soif.

Avant, je n'avais jamais manqué de rien. J'avais l'amour de mes deux parents, l'amour du Maître, de la nourriture fraîche et juteuse, de l'eau toute la journée... Et puis ce sol chaud et douillet. On avait jamais froid. L'homme dompte le feu. J'aimais me blottir contre ma mère lorsqu'une longue journée venait de se terminer. C'était si réconfortant... Lorsque je me suis retrouvé ici, je n'avais aucune idée de où dormir, manger ou boire. Il n'y avait rien de délimité. Je tentais donc de dormir au milieu de nul part, entre deux arbres, mais au final, j'arrivais à avoir au maximum trente minutes de sommeil.

Lorsque j'eus terminé de boire, je sortis du bord du lac et alla m'étendre quelques mètres plus loin sous un arbre. Il y avait une odeur de loup dans l'air, mais je ne pouvais dire s'il s'agissait d'un loup de meute, ni son grade et encore moins à quel moment il y était passé. Peut-être était-il présent en ce moment même et que je me ferais attaquer... Je soupirai et posa ma tête sur mes pattes avant, les oreilles aux aguets. Demain, j'explorerai davantage ce drôle de territoire.

J'espérais arriver bientôt à la fin de ma quête. Il me faudrait faire mes preuves, démontrer aux alphas qui je suis, leur monter ma capacité à soigner. Devrais-je aussi leur dire d'où je viens? Mon problème de français et mon incapacité à me battre ou à chasser? Puis-je tout leur dire ou cela risque de me mener vers un refus? Cependant, je ne crois pas que partir sur des fausses bases seraient avantageux non plus... Pourquoi est-ce si compliquer?

Quelque chose vient de bouger dans les buissons plus loin. D'un bond, je me redresse sur mes pattes et je me rends compte à quel point elles me font mal. Je ne peux pas fuir le danger cette fois. Peut-être est-ce un cerf égaré? Non, l'odeur du loup est bien trop forte pour cela... Ma fourrure s'hérisse et je pousse un faible grognement incertain, ne dévoilant que très peu mes crocs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Qui es-tu?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The legend of Wolves :: Rp-
Sauter vers: