AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♦ Only miss the sun when it starts to snow. ♦

Aller en bas 
AuteurMessage
Laurelin
Membres ♣
Nous sommes supérieurs à vous

Membres ♣ Nous sommes supérieurs à vous
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 05/10/2013
Localisation : France

Vos Loups
Rangs: Louveteau
Second Personnages:
Relations Des Personnages:

MessageSujet: ♦ Only miss the sun when it starts to snow. ♦   Mar 29 Oct - 16:43


♦ ONLY MISS THE SUN WHEN IT STARTS TO SNOW ♦
Gabrielle ft. Mononoké

Bien que cela ne t'effrayait pas, l'hiver arrivait à grands pas. Les températures qui étaient encore au dessus des moyennes de saison il y a une dizaine de jours avaient considérablement chutées et ce, de manière inquiétante. Effectivement, la température était désormais descendue en dessous des moyennes de saison, et le froid n'avait aucun scrupule à s'installer sur les territoires sans prévenir, subitement. Malgré tout ça, cela ne t'empêchait pas, toi, Gabrielle des Eileens, de poursuivre de ta route et de sortir par tous les temps. C'est comme si tu étais insensible et que pour toi, la douleur n'existait pas. Tu encaissais et tu encaissais encore après ces nombreuses années passées... Mais éclaterais-tu un jour ou l'autre? Ton tempérament de gentille fille à papa influait sur cette question, et il y avait de grandes chances que tout au long de ta vie tu encaisses les douleurs et les malheurs de la vie, et que, lorsque tu seras dans le couloir de la mort, tu exprimes des remords, regrettant toute cette vie passée à laisser les autres t'humilier et te marcher dessus de la manière dont ils le font aujourd'hui. Mourir dans la tristesse, dans cette forme de dépression... n'est-ce pas horrible? Toute ces questions, seule ta conscience se les posait, mais cela ne parvenait malheureusement pas jusqu'à ton cerveau encore naïf et innocent, qui au final, ne connaît et ne connaitra jamais ce qu'est la vie, un pur mensonge, une trahison, un fait odieux, cruel et inexplicable. D'un côté, tu étais avantageuse de ne connaître aucune de ses facettes, mais d'un autre, cela t'empêchait d'avoir un point de vue réaliste sur la situation et donc, tu restais dans l'ignorance et étais dans l'incapacité d'exprimer ton opinion à ta meute, ce pourquoi tu occupais un grade plutôt médiocre dans la hiérarchie de la meute. Tu étais vouée à cela, c'était un fait inexorable. Sempiternellement, tu continuerais à soigner ces blessés, ne cherchant même pas à comprendre la raison de leurs blessures, bien que parfois elles soient considérables. Semblant chercher à nouveau le danger, tu t'orientas dans la direction des territoires libres qui, étant libres à tous, engendraient de nombreux combats et donc de nombreux morts. C'était donc l'inconvénient de partager un territoire avec les autres meutes, sachant qu'elles ne s'entendent pas toutes très bien. La plage d'Avanoté, tel était l'endroit vers lequel tu te dirigeais en ce moment même. Depuis toute petite, le bruit des vagues t'apaisait, te plongeant dans une sorte de transe dans laquelle rien ni personne ne pouvait faire quoi que ce soit ; tu restais imperturbable. Tu pouvais rester des heures et des heures sur cette plage, sans te rendre compte du temps qui passait, et lorsque tu sortais enfin de cet état second, tu regagnais gentiment l'endroit où tu séjournais l'air de rien. Tu étais un bien étrange personnage au fond. Le genre de protagoniste qui mérite que sa personnalité soit tôt ou tard découverte. Lorsque tu te tins face à la plage, tu t'allongeas sur le sable humide, la marée qui remontait peu à peu te mouillant. Ton regard lointain scrutait l'horizon, comme si, à cet endroit précis, tu attendais désespérément quelqu'un. Ton père. Cet être qui, jamais ne viendra te rejoindre. C'est seulement lorsque ton heure sera venue que vous pourrez enfin être réunis, et ce, pour l'éternité. Un sourire se dessina alors sur tes babines, et ton regard ténébreux fixant toujours le loin, tu songeais pour la première fois au fait de mourir ; comment mourras-tu?

_________________


Plus taard:
 

Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mononoké
Membres ♣
Nous sommes supérieurs à vous

Membres ♣ Nous sommes supérieurs à vous
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 05/10/2013

Vos Loups
Rangs: Combatante
Second Personnages:
Relations Des Personnages:

MessageSujet: Re: ♦ Only miss the sun when it starts to snow. ♦   Mer 30 Oct - 6:01


    L'hiver s'en vient... Cette phrase revenait sans cesse dans la tête de Mononoké, lui apportant toujours un petit sourire. Tout en trottinant, sur la page, elle attendait avec impatience les premières neiges. Elle était faite pour ces flocons : c'était la seule saison où son pelage d'un blanc immaculé n'était pas une faiblesse mais une force. Mais c'était surtout les tempêtes de neige qu'elle attendait... La force sans faille que la nature déployait dans ces moments-là la fascinait, tout simplement. Elle-même n'était pourtant pas faible, autant physiquement que mentalement. Son corps élancé allait parfaitement avec sa personnalité acérée - quoi qu'on la croyait souvent plus innocente qu'elle n'était. Oh, ce n'était pas une folle furieuse, loin de là. Il lui arrivait souvent de se tenir correctement, de se montrer sage... Mais la plupart du temps, elle ne prenait pas la peine d'enrober les choses et disait la vérité vraie, ce qui était parfois malvenu. En même temps, à quoi cela servait-il de mentir ? La vie était compliquée, malhonnête, exaspérante ; mentir n'aidait en rien. Cela rendait les gens heureux pour de mauvaises raisons, et ils finissaient toujours par s'en rendre compte et par être blessés. Ces pensées, son système de fonctionnement pouvaient sembler dures. Pourtant, elle avait un fond profondément bon. Aucune injustice restait impunie si elle était mise au courant, aucune personne faible n'était abaissée sous ses yeux. Certes, elle n'était pas la louve la plus délicate, mais faire mal simplement pour le plaisir... C'était encore plus grave que le mensonge. En levant la tête, la belle louve blanche aperçût une forme au bord de l'eau. Curieuse, elle s'en approcha et se rendit compte qu'il s'agissait d'une louve du clan des nounours, qui trempait dans l'eau, probablement glaciale. Accélérant le pas, elle s'en approcha pour l'accoster :

    "L'eau doit être fraiche, non ?"

    Sa voix était joyeuse, aimable et chantante. Oui, elle était de bonne humeur.

_________________
Dépêche toi de vivre ou dépêche toi de mourir.

Ashitaka:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Membres ♣
Nous sommes supérieurs à vous

Membres ♣ Nous sommes supérieurs à vous
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 05/10/2013
Localisation : France

Vos Loups
Rangs: Louveteau
Second Personnages:
Relations Des Personnages:

MessageSujet: Re: ♦ Only miss the sun when it starts to snow. ♦   Mer 30 Oct - 22:01


♦ ONLY MISS THE SUN WHEN IT STARTS TO SNOW ♦
Gabrielle ft. Mononoké

Tu te trémoussais dans tous les sens dans ce courant d'une onde pure. L'eau était claire, mais très fraîche, par ce temps automnale. Au bout de quelques minutes, tu t'arrêtas de jouer. Lorsque tu humas l'air, il y avait quelque chose de... différent. Une odeur qu'auparavant tu n'avais jamais sentie. Les autres meutes? Tu ne les connaissais que très peu, et encore, c'est exagéré de dire cela. Tu n'avais jamais rencontré des membres d'autres meutes auparavant, et à cette odeur, tu te questionnais bien évidemment sur le sujet. Il devait s'agir de l'un d'entre eux. Mais lequel? Ulym? Shynnee? Solitaire? Tu n'aurais su répondre à cette question qui te turlupinait. Ton isolement par rapport aux autres meutes se faisait désormais ressentir, et tu ne pouvais plus faire marche arrière. Tu te devais de t'informer au plus vite au sujet des autres meutes : te repérer avec leurs territoires, là où tu pouvais aller et là où tu ne pouvais pas ; reconnaître les odeurs pour pouvoir identifier l'individu qui se poste devant toi. Telles étaient les deux choses primordiales afin que tu t'intègres dans la hiérarchie. Tu évoluais peu à peu, à ton rythme. Mais le plus réconfortant dans tout ça, c'est que tu gagnais en maturité, et que tu ne stagnais pas dans l'enfance. Tu t'en sortais, et un jour, on pourra dire de toi que tu es une véritable adulte, mâture et responsable à qui on peut faire confiance, bien qu'aujourd'hui ça ne soit pas encore gagné. Lorsque la silhouette s'approcha, tu décrétas qu'il n'y avait aucun danger, et, toute souriante, tu émergeas peu à peu de l'eau pour rejoindre la rive ainsi que l'individu qui t'abordait. Lorsque tu étais presque sortie de l'eau, tu te rouas tandis que l'inconnu t'adressait quelques paroles :

▬ "L'eau doit être fraiche, non ?" prononça t-il d'un voix chantante et agréable.

Bien que l'odeur ne te dise rien, tu repéras à sa tonalité de voix qu'il s'agissait en réalité d'une femelle, possédant un pelage aussi blanc que la neige elle-même, et, soit dit en passant, pouvait très bien se camoufler dans les montagnes ou en hiver, on ne la remarquerait même pas. Naïve, tu te contentas de répondre simplement comme si tu discutais avec une amie alors que cette louve faisait partie des Ulyms, ennemis des Eileens.

[center]▬ « Oui, elle l'est, ce pourquoi je sors de l'eau à présent.

_________________


Plus taard:
 

Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mononoké
Membres ♣
Nous sommes supérieurs à vous

Membres ♣ Nous sommes supérieurs à vous
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 05/10/2013

Vos Loups
Rangs: Combatante
Second Personnages:
Relations Des Personnages:

MessageSujet: Re: ♦ Only miss the sun when it starts to snow. ♦   Lun 4 Nov - 4:49


    En quelques secondes à peine, Mononoké comprît qu'il ne s'agissait pas d'une Eileen pour rien. Cette louve ne montrait pas la moindre méfiance. Bien sûr, l'Ulym avait l'air gentil, mais tout de même... En plus de quoi, elle était paisiblement étendu dans l'eau alors qu'elle était en territoire ennemie. Oui, elle l'est, ce pourquoi je sors de l'eau à présent. Sa voix était douce et amicale que la blanche l'aurait imaginé. Elle la dévisagea un petit moment de ses yeux pâles, puis reprît la parole.

    "Je m'appelle Mononoké, je suis une combattante Ulym. Sais-tu sur quel territoire tu es, mademoiselle l'Eileen ? "

    Malgré elle, l'Esprit Vengeur sentit qu'elle allait prendre la demoiselle sous son aile. Elle avait ses espèces d'élan de gentillesse bizarre, qui tranchait avec son habituel ton détaché et cinglant.

_________________
Dépêche toi de vivre ou dépêche toi de mourir.

Ashitaka:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kementari
Le regard aveugle.
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 18
Localisation : France

Vos Loups
Rangs: Guerrier.
Second Personnages:
Relations Des Personnages:

MessageSujet: Re: ♦ Only miss the sun when it starts to snow. ♦   Sam 23 Nov - 7:23

Up Gabrielle.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♦ Only miss the sun when it starts to snow. ♦   

Revenir en haut Aller en bas
 
♦ Only miss the sun when it starts to snow. ♦
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» aurore | only miss the sun when it starts to snow
» AUGUSTINE ✎ Only miss the sun when it starts to snow
» only miss the sun when it starts to snow + AEDAN
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
» Haïti Couronne une Nouvelle Miss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The legend of Wolves :: Rp-
Sauter vers: