AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand les souvenirs refont surface ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Quand les souvenirs refont surface ...   Mer 16 Oct - 18:51


Bloody Mary & Elenna
« Quand les souvenirs refont surface ... »


La lune mit fin à son obscurité pour enfin laisser place au soleil, lui permettant de dégager ses multiples rayons. Petit à petit, il prit place dans le ciel, enveloppant les territoires des Shynee dans la chaleur et la luminosité. Un matin comme les autres. L’air frais et humide, l’odeur de l’herbe fraiche mais aussi la rosée qui perlait sur l’herbe verdoyante. Un matin qui aurait pu plaire à n’importe qui, mais certainement pas à elle. Bloody Mary. Avec le caractère qu’elle a, impossible d’aimer ou de profiter de ce genre de chose. C’est ainsi que, au fond de sa tanière espacée et confortable, elle sentit le réveil approcher à grand pas. Ouvrant ses yeux délicatement, elle put entendre les autres membres de la meute bouger dans tous les sens, ainsi que les louveteaux jouer entre eux. Légèrement, elle laissa un fin grognement sortir de sa gorge. Elle détestait les louveteaux. Ces petites choses qui courent partout et crie sans cesse. Bloody Mary était bien consciente qu’avant, elle en était aussi un. Mais la chieuse de Shynee préférait embêter les plus grands que les petits. Quoique. Elle eut le bref souvenir d’avoir embêté un autre louveteau, mais dans une meute ennemie. En y réfléchissant, elle pensa même avoir été très proche avec ce louveteau en question. Mais cela est du passé et elle ne retourne jamais en arrière. Maintenant, la chef des combattants préfère avancer la tête droite et haute. Redressant un petit peu sa tête, un bâillement lui écarta la mâchoire à presque s’en décrocher. Puis, elle finit par sortir, s’étirant de toutes ses forces chaque muscle de mon corps. Un corps imposant et robuste. Plus ce que celui des femelles standards. Des pattes possédant la force d’un mâle mais aussi une mâchoire adaptée pour arracher ce qui se trouve sur son passage. Son allure n’avait presque rien de féminin. De loin, on pourrait presque croire que c’est un mâle. Et pourtant. Regardant autour d’elle, elle vit certains loups prendre leur poste habituel au sein de la meute. Mais aujourd’hui, elle préféra partir loin de cette meute pour pouvoir changer d’air et voir les territoires voisins, c’est-à-dire ceux qui n’appartiennent guère au Shynee. Rien de plus amusant que d’aller rendre une petite visite aux autres meutes. Un passe-temps qui passionnait Bloody Mary. Depuis son jeune âge, l’envie d’embêter les autres lui prenait souvent. Mais plus les années ont passées, plus son expérience s’est améliorée. Aujourd’hui, elle ne revient pas aux gestes, mais plus souvent aux paroles. Rien de mieux que de la provocation verbale. Même les plus sages craquent tous au bout d’un moment face à elle. Personne ne sort intacte.

Encore une fois, elle regarda autour d’elle avant de prendre un pas sûr. Peu importe ce que penseront les autres. Cette fois-ci, Bloody Mary voulait profiter d’un instant à elle. Et si quelqu’un se sent mécontent de cette attitude, qu’il vienne seulement. La femelle n’a jamais eu peur de d’avoir des remarques en face. Au contraire. Cela la faisait plus rire et ça lui permettait même d’être encore plus agaçante. Après tout, combien de fois se fait-t’elle critiquer par jour ? Un grand nombre. Mais cela ne changera rien pour la Shynee. Elle est née ainsi, elle restera ainsi. Point. Vulgaire, brusque, arrogante, provoquante … C’était bien elle, ça. Tout de ce qui a de plus vilain. Elle continua donc de marcher à travers les terres, passant ensuite à un petit trot. Laissant reposer ses pattes lourdement sur le sol, elle sentit alors l’envie de boire quelque chose de frais. De doux. De glacé. La soif avait emparé sa gorge d’un seul coup, ne lui laissant pas le choix de chercher un point d’eau plus tard. Bloody Mary garda un rythme régulier cherchant tout de même avec sa vue un point d’eau. Rien que d’y penser, la soif était de plus en plus pesante dans le fond de sa gorge. Quelques minutes après son départ, elle arriva près des terres appartenant aux Eileen. Eux, aucun risque de se faire agresser. Ou alors, très doucement. Ils ont la réputation d’être dotés d’une sagesse irréprochable. C’est bien ce que nous allons voir. Le silence était pesant autour d’elle. Seul le souffle léger, qui s’était levé quelques minutes auparavant,  se faisait entendre. Les poils de son pelage aussi blanc que la neige et aussi pelucheux s’entremêlèrent. Tant pis pour les nœuds. Et c’est ainsi qu’elle entendit aussi la douce mélodie de l’eau qui coulait le long d’un territoire non loin d’elle. De l’eau, sans aucun doute. Prenant la direction à droite au petit galop, elle finit par se rapprocher très vite de la rivière. Devant elle, une longue et précieuse rivière écoulait son liquide transparent et frais. S’arrêtant net près d’elle, Bloody Mary baissa sa lourde tête et commença donc à laper l’eau. Enfin. Enfin un apaisement pour sa soif. Mais très vite, l’impression qu’elle eut sur ce territoire changea. La femelle se sentit comme observée. Par qui ? Par quoi ? La question est bien là. Relevant très légèrement son museau à la surface de l’eau, elle redressa ses oreilles et restant sur ses gardes. Les gouttes qui s’accrochèrent à ses petits poils sur les babines finissent par glisser et tomber à nouveau dans la rivière. Le silence pesa une fois de plus, laissant seulement le bruit de son cœur battre au fond de sa cage thoracique.
Revenir en haut Aller en bas
Elenna
Membres ♣
La douceur vaincra les ténèbres

Membres ♣ La douceur vaincra les ténèbres
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/10/2013

MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surface ...   Mer 16 Oct - 19:19

Le soleil s'était levé. J'étais bien entendu réveillée. Une douce brume s'était levée sur mon territoire. Le vent frémissait dans les arbres. Le chant des oiseaux était le chant du matin. La rivière était la musique du paysage. J'étais fière de mon clan. Très fière. J'étais fière d'être Eileen. Oui, je sais, ça peux paraître pathétique. Mais bon, voilà. Je me souviens encore de ce jour, quand je suis née. C'étais un lointain souvenir. Mais je m'en souvenais encore, comme si c'était hier. J'étais née dans une petite grotte. Cela étais le seul refuge pour ma mère, Lory. Lory était une louve courageuse. Oui... très courageuse. Malheureusement, elle est décédée 1 an après ma naissance. Ma peste de tante la sauvagement tuer. C'est pour ça que je n'aime pas repenser au passé. Mais mon plus beau souvenir à sûrement été mon amie d'enfance, Bloody Mary. Cela fait depuis mon enfance que je ne l'ai pas revue. Elle me manque. Je me souvenais de nos petits délires, de nos petites bagarres... On s'amusait beaucoup. On riait beaucoup. Jusqu'à un jour où on sait perdue de vue. On jouait à cache-cache. J'étais le loup. Elle s'était bien cachée, dis donc. J'avais pleuré après 10 minutes de recherche. Je ne l'a trouvais pas... Et j'ai dis : "Bloody, viens maintenant, c'est pas drôle..." Elle ne m'a jamais répondue. Je m'étais inquiétée. Quelques années après, je ne sais toujours pas ce qu'elle était devenue. Jusqu'à aujourd'hui, où je m'étais dirigée vers la rivière. J'étais passée par les bois. Et soudain, j'aperçus une louve. Son odeur me disais quelque chose... BLOODY MARY ! Oh mon dieu... c'est Bloody. Purée.. oh la la ... Je suis trop contente. Quand elle s'est retournée, j'étais sortie de l'ombre. Je ne sais pas si elle m'avait reconnue. Je dis d'une voix joyeuse :

" - Je suis Elenna ! "

Etais-ce vraiment Bloody ?


Rp corrigé par Mynerva:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surface ...   Mer 30 Oct - 17:47


Bloody Mary & Elenna
« Quand les souvenirs refont surface ... »

La bise continuait de souffler entre mes deux oreilles, restant la tête penchée au-dessus de la surface de l'eau. J'étais bel et bien observer. Je me sentais énormément visée sur le moment. Je restais immobile pendant quelques minutes seulement, bougeant à peine mon regard de gauche à droite. Personne dans mon champ de vision. Il n'y avait donc une seule et unique possibilité: derrière moi. C'est alors que je finis par me redresser, pesant tout mon poids sur mes membres puissants et finit par redressa ma tête, bombant légèrement mon torse. J'aimais avoir l'air être puissante que n'importe qui. Je ne dis pas que je le suis, mais faire en sorte m'amusait énormément. J'aime pouvoir imposer ma loi. C'est ainsi. Et pour tout le monde. Après tout, personne n'aura un cadeau de ma part. Je finis par regarder encore quelques petites secondes l'eau qui s'écoulait à mes pieds, avant de bouger mon buste légèrement sur ma droite, tournant ma tête comme je pu avant de voir une louve blanche, non loin de moi. Elle était là, dressée sur ses membres, laissant son poil se faire caresser par la douce bise. Son museau me disait vaguement quelque chose. Comme si je l'avais déjà vu à quelque part. Certainement dans le passé car de nos jours. Je n'aimais pas rester avec des autres loups. Je suis certainement au coeur d'une meute mais la solitude reprend toujours le dessus. Me sentir libre était quelque chose d'important pour moi. Mais malgré tout, j'ai tout de même accepté d'occuper le poste pour faire évoluer nos combattants. Eh oui, je suis la cheffe des combattants. Je continuais donc de l'observer, ne faisant rien. Mon visage était pâle. Sans aucune réjouissance. C'était une inconnue, après tout. Enfin, c'est ce don je pensais. Juste avant que j'entende le son de sa voix briser le silence qui me séparait de la Eileen.

- « Je suis Elenna ! »

Cette voix. Cette tonalité. Ce son. Ce nom. Le brouillard se dissipait peu à peu dans mes souvenirs. Plus je la regardais, plus mon regard se fronçait d'un air perplexe. Il y avait une immense distance entre nous. Je pouvais facilement la rejoindre au trot ou au petit galop. Au bon le choix. Et puis ce fut un souvenir d'enfance qui m'occupa pendant quelques instants. Je me voyais encore avec une loupiote au même pelage que moi. J'adorais l'embêter. Mais ce qui m'excitait le plus, c'était de devoir rester discrète car nous n'étions pas dans la même meute. Que c'était amusant et palpitant ! Et puis mes frères ne se sont jamais aperçus de rien. Eux qui s'amusaient à jouer aux trois mousquetaires. Je les aimais, mais c'était un amour bref pour eux. J'ai toujours été dans une famille de fous. Le seul et l'unique qui pouvait me comprendre c'était Bloody. Grâce à lui, il compose désormais mon nom. Je continuais de fixer la louve qui était non loin de moi, avant de me décider d'aller vers elle. Mais pas de n'importe quelle manière. Ma manière brutale. Cela donnait le stresse, non ? Déterminée, j'ai commencé à marcher en posant mes oreilles contre mon crâne. Puis je finis par accélérer afin d'obtenir un petit trot, en position de chasse. Comme si j'allais lui sauter dessus telle une proie. Puis une fois proche, je me stoppa net face à elle, me redressant le plus possible. Je pouvais légèrement baisser mes yeux pour avoir son regard dans le mien. J'étais fière de me tenir ainsi près d'elle. Près d'Elenna.

- « Elenna ... Quel plaisir de te revoir. Cela fait combien de temps que nous ne sommes pas vu ? Oh, oui. Des années. Et puis je te vois face à moi, grande et toujours aussi charmante. Comment vas-tu ? »

Mon salut était sûrement froid et dur mais j'en étais consciente. Je n'allais tout de même pas lui sauter dessus et lui faire des chatouilles comme au bon vieux temps. Je n'étais plus ainsi, désormais. Et il va falloir s'y faire. Je ne changerais pas une fois de plus. Gardant mon regard clair sur elle, je finis par faire quelques pas en arrière afin qu'elle puisse enfin respirer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Kementari
Le regard aveugle.
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 17
Localisation : France

Vos Loups
Rangs: Guerrier.
Second Personnages:
Relations Des Personnages:

MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surface ...   Sam 16 Nov - 18:28

Up ? (:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenna
Membres ♣
La douceur vaincra les ténèbres

Membres ♣ La douceur vaincra les ténèbres
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/10/2013

MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surface ...   Dim 17 Nov - 11:03

Je vis la louve, s'approcher de moi. Mon rythme cardiaque s'accélère. La douce voix de mon amie me titillait les oreilles.
" - Elenna ... quel plaisir de te revoir. Cela fait combien de temps que nous ne sommes pas vu ? Oh, oui. Des années. Et puis je te vois face à moi, grande et toujours charmante. Comment vas-tu ? "

Je regarde Bloody. Ses yeux n'exprimaient rien. Dois-je comprendre que je n'ai rien à faire là ? Sympa. Ca fait des années que nous ne sommes pas vu, et aucune joie ne s'exprimait de son visage.

" - Bloody ... Des années sans se croiser. Toi tu es toujours aussi ... Bref. Ca va et toi ? "

Moi aussi je peux n'exprimer aucune émotion. On va voir qui tient le plus longtemps, chère Bloody Mary. Non, je blague ... Un mini sourire s'affiche, sur mon visage. Je soupire en voyant ni sourire, ni clin d'oeil. M'as-tu oublié, Bloody ? Moi qui croyais que notre amitié ne sera jamais remis en cause. 

Je tourne la tête, faisant semblant de ne pas la voir. J'étais dégoûtée. Dégoûtée de voir que je ne comptait pas plus que ça. D'un murmure, pus que léger, j'ouvre la bouche :

- " Je t'ai manqué, au moins ? "

Mon sourire s'effaça. Mes yeux se remplirent de petites gouttes. Ca me faisait un peu de peine ...


Spoiler:
 

_________________
" ☆ Elenna, une louve, une histoire. ☆ ":
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surface ...   Jeu 5 Déc - 13:51

Je viens juste dire que j'ai reçu un Mp d'Elenna en disant qu'elle avait fait mourir son perso' alors ... Rp à archiver ? :/

Ou si Elenna veut le continuer, aucun problème non plus, il faut juste me faire signe. o:
Revenir en haut Aller en bas
Elenna
Membres ♣
La douceur vaincra les ténèbres

Membres ♣ La douceur vaincra les ténèbres
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/10/2013

MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surface ...   Sam 7 Déc - 14:39

On peut le continuer ? ^^.

_________________
" ☆ Elenna, une louve, une histoire. ☆ ":
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surface ...   Sam 14 Déc - 15:11

Ah, pour finir tu la garde ? O:
Revenir en haut Aller en bas
Elenna
Membres ♣
La douceur vaincra les ténèbres

Membres ♣ La douceur vaincra les ténèbres
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/10/2013

MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surface ...   Ven 20 Déc - 14:48

Un RP ne fait pas de mal :3

_________________
" ☆ Elenna, une louve, une histoire. ☆ ":
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surface ...   Dim 22 Déc - 18:33

HRP:
 

Bloody Mary & Elenna
« Quand les souvenirs refont surface ... »

Je continuais de scruter les trais de son museau. Elle était toujours la même. Elle avait toujours le même regard. Un magnifique regard bleu qui pourrait faire tomber n’importe quel mâle à ces pattes. Elenna. J’en étais presque désolée de ne pas lui sauter dessus comme quand nous étions petites. Lui mordiller les oreilles et lui prouver à quel point elle m’avait manqué. Mais aujourd’hui j’en étais une autre. Je n’étais plus la sale garce qui aimait emmerder ses frères et elle, en cachette. Enfin si. J’en suis toujours une mais j’ai appris à évoluer. J’ai grandis et j’ai changé. C’était ainsi et non autrement. Elle sentait l’Eileen. Elenna n’avait jamais changé. Encore aussi douce. Aussi aimable. Elle serait quelqu’un de bien pour un loup. Je continuais de la regarder avec mes yeux clairs. Des yeux d’un gris qui se mélangeait légèrement avec du bleu. On pourrait presque croire que j’étais une pauvre louve aveugle quand on me regardait dans les yeux. Malheureusement ce n’était pas le cas. Je continuais de tirer un visage sans expression. Je n’avais aucun sourire. Aucun signe qui prouvait la surprise. Rien. Juste un visage avec les babines tombantes.

- « Bloody ... Des années sans se croiser. Toi tu es toujours aussi ... Bref. Ça va et toi ? »

Aussi quoi ? Chiante ? Agaçante ? Agressive ? Méchante ? Qu’elle termine cette phrase. Elle n’est pas au courant de tout ce qu’il s’est passé durant ses années d’absences. Je ne savais plus où aller. Vers qui me tourner. Ma mère avait fui comme une bonne a rien. Mes frères sont partit de leur côté. Le loup qui était comme un père à mes yeux est décédé après ma chère nourrice. Oh, Tanza … Son nom résonnait encore dans ma tête. J’entendais encore sa vieille voix douce. C’était une ancienne mais elle était toujours là pour aider qui que ce soit. Elle a passé sa vie à nourrir des louveteaux abandonnés par leur propre famille. C’était quelqu’un de formidable. Mais la Mort s’en est prise à elle. Arrêt cardiaque. J’en voulais au monde entier ce jour-là. C’était comme ma propre mère. J’ai sombré. Puis le décès de mon cher Bloody m’a aussi marqué. Depuis, j’ai complètement été retournée. C’est pourquoi je suis comme ça. Je ne ressens plus rien. La vie m’a tout prit. Je lui prendrais aussi des choses. Et peu importe qu’est-ce que ce serra. Je n’avais plus aucune pitié. Pour plus personne. Je voyais, par la suite, un léger sourire se dessiner sur les babines de ma chère Elenna. Toujours aussi souriante. J’avais aussi envie de le sourire. De lui prouver que je n’étais pas l’énorme sadique des Shynee. Mais je n’y arrivais pas. Je ne pouvais pas. Je montrerais un signe de bonheur alors que le bonheur n’existe plus à mes yeux. C’était une chose difficile. Pour moi. Pour ma personne. J’avais rayé le bonheur de ma vie depuis fort longtemps. Je ne connaissais même plus le goût de l’amusement. Ou le rire. Je n’étais plus rien. Juste une louve presque au physique imposant qui passait son temps à se taire et à ne rien faire. Voilà ce que j’étais. Et voilà ce que je resterais ! Elle finit donc par détourner le regard, prenant alors l’air de faire comme si je n’étais pas là. M’ignores-tu ? Moi qui prenais le risque de venir te voir quand nous étions petites ? Moi ? Ta meilleure amie d’enfance ? Je ne t’ai jamais oublié Elenna. Au contraire. Ton sourire. Ta joie. Ta voix m’avait manqué. Quand personne n’était là, je ne savais plus où aller. Et c’est ainsi que je me suis retrouvée ici. Prenant le grade « Cheffe des combattants ». Je passais, dorénavant, mes journées à les entrainer. Et encore … Parfois je n’étais même pas présente au cœur de la meute pendant un à deux jours.

- « Je t'ai manqué, au moins ? », me demandais-t'elle doucement.

Mes yeux s’étaient écarquillés légèrement. Et comment ! Si tu savais ! Si tu savais comment j’ai passé mes jours et mes nuits à vouloir te revoir ! Toi, avec ton doux pelage blanc que j’aimais salir autrefois ! … Reculant de quelques pas, je m’abaissais légèrement. Je n’avais plus envie de forcer sur les muscles de mes pattes pour me sentir plus grande qu’elle. Je n’avais plus envie de dresser ma tête du mieux que je pouvais pour la regarder de haut. J’étais, certes, une grande louve pour la taille standard des femelles mais je ne voulais pas. Je ne voulais plus du tout. C’était à mon tour de détourner le regard. Seule Elenna savait qui j’étais réellement. Que je pouvais très bien être une vraie chieuse comme je pouvais très bien être une louve douce et aimable. Elle savait tout de moi. C’était sûrement l’un des seuls loups sur cette terre avec qui j’aimais passer du temps. J’en n’avais que faire des autres. Avec eux, tout était différent. C’était de purs inconnus à mes yeux. Elenna, elle, s’était autre chose. On s’est vu grandir tous les deux. Juste avant que nos chemin se séparent. Puis se retrouvent à nouveau. Je vais l’avouer qu’à moi-même mais … Cette louve est l’une des seules que j’aimais. Que j’appréciais. Vraiment. Et personne ne pourra prendre sa place. La sienne est là. En moi. Gardant une mine sérieuse mais légèrement contrariée – pour je ne sais qu’elle raison – je la regardais du coin de l’œil.  

- « Je vais bien aussi, merci. Et tu sais très bien que ... Que tu as certainement manqué à ta plus grande amie d'enfance, non ? Même si cela ne se voit pas, sache que je suis très ... Heureuse de te revoir. J'en ai la grande ... Joie. »

Je n’arrivais rien à dire de plus. C’était déjà suffisant. Et à chaque mot qui était un synonyme de bonheur, j’hésitais. Une grande hésitation. Comme si je me demandais à moi-même si j’allais enfin pouvoir le prononcer ou pas. Et puis je l’ai fait. Mais qu’à elle ! Personne d’autre n’aura ces mots de ma part. Du moins, pas pour l’instant. Et peut-être même jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surface ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les souvenirs refont surface ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand les souvenirs refont surface [PV Valentine Crowblack] [terminé]
» Quand les souvenirs refont surface.
» [Terminé] Le passé ressurgit, certaines histoires refont surface et un lien se rompt (Pv/ Carter)
» Valeska & Anthony | Quand les sentiments refont surface.
» « La nostalgie refait surface quand le présent n'est pas à la hauteur du passé. » [PV Rêve de Lotus.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The legend of Wolves :: Rp-
Sauter vers: